AUJOURD'HUI A NANCY...
L'actualité culturelle à Nancy et ses environs

Reportages

Reportages (116)

dimanche, 02 décembre 2018 18:40

Saint Nicolas 2018

Écrit par
Il m'est toujours très difficile de résister à la tentation de la Saint Nicolas, fête régionale qui me tient particulièrement à cœur. Cette année encore, je suis allé à cette journée de défilé des chars mais l'attente du grand saint Nicolas est toujours précédé d'une longue journée de manifestation dans toute la ville. Durant toute la journée, des troupes artistiques sont venues faire le spectacle dans les rues de Nancy. Certaines plus imposantes que d'autres (je pense notamment au char dragon d'ouverture du défilé), l'ensemble du spectacle est vraiment réussi, bon enfant, surtout vu le contexte actuel de la Société. De retour après presque 30 ans d’absence, j'ai été ravi de revoir le paris-méditerranée que j'ai "conduit" il y a une trentaine d'années, place Carnot, à d'autres moments de l'année. Effectivement pour les quadragénaires, ce ne peut être que des souvenirs qui remontent. En effet, cela fait plusieurs années que le Paris Méditerranée revient à Nancy pour les fêtes. Mais le plus beau à mon goût reste toutefois le défilé (désormais le samedi soir et non plus le dimanche soir) dans les rues de la capitale des Ducs. De nombreux artistes de rues, divers et variés se sont intercalés, comme tous les ans, entre les chars des différentes communes participantes. De nombreux bénévoles des comités des fêtes ont pris part à cette fête pour la jeunesse, y compris la maman du rédacteur de cette article. C'est la raison pour laquelle j'ai pris conscience de la responsabilité du boulot. Comme chaque année, de nombreux kilogrammes de bonbons ont été distribués dans les rues de Nancy pour les jeunes enfants (et parents). Et comme le veut la tradition, Monsieur le Maire de Nancy, Laurent HENART a remis à Saint Nicolas les clefs de la ville sur les grands balcons de l’hôtel de ville à l'issu du défilé.
La médiathèque de l'Orangerie a changé de peau ! Un projet de rénovation qui a duré près de 4 ans, l'institution constatant l'évolution des outils de diffusion de la culture. Je tiens tout d'abord à expliquer pourquoi, sur notre site nancéien, nous parlons exceptionnellement de Lunéville. La réponse est très simple : j'ai travaillé à la médiathèque il y a déjà plusieurs années et j'ai gardé de très bons contacts.
La médiathèque est désormais résolument tournée vers le numérique. Bien qu'elle possédait depuis les années 2000 d'un espace multimédia (que je gérais), là c'est désormais l'ensemble de la médiathèque qui est numérique. Les salles de lectures sont claires et lumineuses, l'ancien hall d’accueil et devenu un bel espace permettant de moduler rapidement une salle de spectacle. Fini les concert en section discothèque.`
Le numérique et l'autonomie des usagers sont à l'honneur : les retours sont automatisés, y compris pendant la plage horaire de fermeture de la médiathèque, grâce à un outil de retours disposé à cheval entre l’intérieur et l'extérieur de la médiathèque, quatre box de travail numériques sont à disposition du public, des contenus numériques avec près de 1500 titres de presse, le prêt (sur place) de liseuses électroniques... sans oublier bien entendu un espace informatique permettant des formations en petit groupe.
D'autres offres comme le prêt d'instrument(s) de musique est aussi possible sur place mais il serait difficile de lister les nouveautés de cette nouvelle version de l'Orangerie.
L'établissement est aussi doté d'un accès Wifi
N'oublions pas non plus l'intégration au sein de la médiathèque, d'un espace "jeux vidéo" avec la possibilité de jouer avec des accessoires, tels que des sièges baquet de voiture, ornés d'un volant et d'un levier de vitesse !
Ce week-end fût la conclusion de près de deux années de travail pour produire un chouette résultat.


Quelques informations sur la médiathèque :

  • 3,8 millions d’euros HT (subventionnés à hauteur de 80%) ont été investis pour faire de l’Orangerie un 3ème lieu, c’est-à-dire un lieu conçu comme un trait d’union entre celui où l’on habite et celui où l’on travaille, un nouveau genre d’espace à géométrie variable, lumineux, ouvert sur la ville et le monde et orienté vers le numérique, capable de s’adapter aux usages de chacun : espace d’autoformation, d’accès aux nouvelles technologies, de consultation de la presse et des collections, d’échanges, de spectacles, d’animations, d’expositions, etc.
  • Gratuité :
    Les élus de la CCTLB ont souhaité ouvrir l’Orangerie à tous les publics et au plus grand nombre et en ce sens ont opté pour la gratuité intégrale aux habitants du territoire, qu’il s’agisse des jeunes, des adultes ou des professionnels et associations. L’abonnement permet d’emprunter jusqu’à 12 documents, 2 jeux vidéo et donne accès à de nombreuses ressources numériques.
  • Numérique : Qu’il s’agisse de prêter des tablettes et des liseuses numériques, d’accéder gratuitement et en illimité au Wifi, de boire un café en consultant l’un des 1500 titres de presse accessibles en numérique où d’emprunter depuis chez soi des livres numériques tout en s’auto-formant, le projet de l’Orangerie fait la part belle aux nouvelles technologies.
  • 18 mois de travaux : Confié au studio d’architecte nancéen Studio Lada, la rénovation de l’Orangerie s’achève ce vendredi par son ouverture au public. Lumineux, résolument moderne, ouvert et convivial, nous vous invitons à venir découvrir le bâtiment et les 90.000 ouvrages mis à la disposition du public lors d’un week-end portes ouvertes.
  • Portes ouvertes De très nombreuses animations sont proposées au public : atelier de codage pour le jeune public, duo conteur/illustrateur, Chorégraphe/écrivain et piano/sax pour des spectacles tout public, apéritif participatif, littéraire et jazzy, déambulation littéraire et évidemment visites guidées. Retrouvez ici tout le programme. Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook ici pour suivre en images le week-end.

  • En lien étroit avec son territoire, le monde, les autres et son époque, l’Orangerie qui s’ouvre aujourd’hui est avant tout une médiathèque d’un genre nouveau où le plaisir de la découverte se conjugue avec celui de la rencontre et de l’échange. Bienvenue ! 4, rue du Colonel Clarenthal à Lunéville Tél. 03 83 73 78 78 www.mediatheques-du-lunevillois.fr
samedi, 09 décembre 2017 16:28

Delpia

Écrit par
DELPIA : Direction de l'Exploitation et de la Logistique Pétrolières​ InterArmées
Comme tous les deux ans, sauf cas exceptionnel d'état d'urgence, la place carrière a accueilli ce week-end, pour la cinquantième année, les '24heures de Stan'. Pour rappel, cette manifestation organisée par l'ENSAIA, en partenariat avec l'Opéra de Lorraine, fait concourir les grandes écoles locales autour d'un seul but : faire le plus grand nombre de tours de la place Carrière avec les ORNI (Objets Roulants Non identifiables) créés de toutes pièces, par les étudiants eux-mêmes, et poussés à la force humaine uniquement ! Avec un état d'esprit très potache, les étudiants rivalisent d'idées et de génies afin de gagner leur course. Bien évidemment, le soudoiement du jury est largement encouragé ! C'est ce qui fait le charme de cette fête étudiante. Cette année, ce n'est pas moins de 40 écoles qui ce sont inscrites pour cette manifestation qui a lieu tous les deux ans, en alternance avec la fête nautique, 13 d'entre elles participaient au concours de pompom girls. Les ORNI ont été construits par 28 des 38 écoles participantes. En fin de manifestation, une tombola fera gagner de jolis lots aux détenteurs de billets. Le départ de la course, prévu à 16h00 a eu trois minutes de retard. A partir de 16h30, était organisé un concours de pompom girls. Dès 18h30, après quelques tours de place, des groupes de musique sont venus sur place afin de préparer la longue nuit des étudiants... Etaient présents, entre autre, le groupe Kissamilé (pop), Jazz Crew (Rap/soul/electro), MA Beat (electro) mais bien d'autre encore. L'arrivée sera donc aujourd'hui Dimanche à 16h00, la remise des prix débute à 17h.
lundi, 02 mai 2016 18:48

Les visites de Lucie

Écrit par
Nous la connaissions artiste peintre, inspirée du style de l’École de Nancy, Lucie COLLOT est aussi guide conférencière.
Fajet fête à la fois la musique est ses 30 ans
samedi, 21 février 2015 15:25

Nouvel an chinois 2015

Écrit par
un passage dans la nouvelle année de la chèvre
Un squat culturel fort intéressant
Comme chaque année, Nancy devait remettre les clefs de la ville à Saint Nicolas
samedi, 18 octobre 2014 16:48

Fajet inaugure son nouveau logo

Écrit par
Après presque 30 ans de bons et loyaux services, le logo de fajet prend sa retraite
Page 1 sur 12
Vous souhaitez recevoir notre newsletter ? Laissez-nous votre adresse email ci-dessous.
Vous pouvez vous désabonner sur simple demande ou par le lien fourni dans chacune des newsletters reçues
La newsletter "professionnelle" est à destination des organisateurs d'événements.
Partagez cette page
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

Votre publicité ici

Fajet radio  NancyStan Tout trouver à Nancy

Alerte mail

Restez quotidiennement informés des nouvelles informations renseignées dans notre agenda.

Saisir votre adresse mail


Vous pourrez vous désabonner à partir de n'importe quel mail reçu en cliquant sur le lien prévu à cet effet.

Flash Code

Reportages d'Aujourd'hui à Nancy - Aujourd'hui à Nancy - QR Code Friendly