AUJOURD'HUI A NANCY...
L'actualité culturelle à Nancy et ses environs

Le blog, c'est quoi ?

Blog d'Aujourd'hui à Nancy

Blog d'Aujourd'hui à Nancy (233)

La Ville de Nancy a inauguré la ludothèque municipale Saint-Nicolas le lundi 14 octobre 2019 au premier étage du Centre Commercial Saint Sébastien après la plate-forme de jeux (près d'Alice Délice). C'est ce qui en fait l'originalité : les ludothèques municipales occupent habituellement des bâtiments municipaux.

Cet espace ludique, pédagogique et culturel de 250m² est ouvert à tous. Chacun peut venir y jouer en famille, gratuitement. Elle contribue à diffuser l’accès à la culture et aux pratiques ludiques dès le plus jeune âge, mais aussi à accompagner et à soutenir la parentalité et à favoriser les liens intergénérationnels. L'inauguration a d'ailleurs eu lieu en présence d'une classe de l'école Didion-Raugraff et des présidents de conseil de vie sociale des résidences autonomie pour une séquence d’animation autour de jeux intergénérationnels.

Des reproductions graphiques de plateaux de jeu de société sur le thème de la Belle Epoque sont exposées dans la ludothèque.

L'équipement et les jeux proposés sont éco-responsables et respectueux, non seulement de l’environnement, mais aussi des Droits de l’Homme et des conditions de travail des personnes qui sont intervenues au cours des différentes étapes, de leur conception et de leur fabrication.

La Ville de Nancy a voulu permettre aux parents de partager un moment privilégié avec leur enfant et de nourrir autrement leur relation parent/enfant. Ce moment peut être un temps d'activités ludiques et pédagogiques, un moment de création, un moment de détente, de réflexion. Pour le personnel de la ludothèque, il est important de reconnaître la place du parent en tant que premier éducateur de son enfant en l'accompagnant dans cet espace d'animation de la parentalité.

Pour favoriser les échanges entre les différents public, la ludothèque proposera régulièrement des animations intergénérationnelles afin d’encourager l’intégration et la reconnaissance de l’autre, la prise de conscience des différences, de la notion du temps qui passe et du respect entre les âges. Des projets de conception et de réalisation de jeu en commun, propice à la transmission des savoir-faire et savoir-être, seront proposés aux différents partenaires de la ludothèque présents sur les différents quartiers de la Ville.

L'animation de la ludothèque sera intégrée aux grands événements culturels nancéiens : Le Livre sur la place, NJP, les Fêtes de Saint-Nicolas..., au travers d'actions "hors les murs" ou au sein de la ludothèque.

Un partenariat avec l'association "Toucher, voir, jouer" permettra de proposer des jeux à l'attention des publics malvoyants, pour la Ludothèque Saint Nicolas.

Horaires

La ludothèque Saint-Nicolas sera ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30 et le samedi de 9h30 à 19h30. Elle sera ouverte le dimanche lors de chaque ouverture dominicale du Centre Commercial Saint-Sébastien.
Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30, le samedi de 9h30 à 19h30 : accueil tous publics
Le mardi matin de 10h à 12h : temps dédié à l’accueil des scolaires
Le mercredi de 14h à 16h : temps dédié à l’accueil intergénérationnel
Le jeudi de 10h à 12h : temps dédié à l’accueil des assistantes maternelles et de la petite enfance
Le vendredi de 14h à 16h : temps dédié aux seniors

Différents espaces

- L'accueil
- L’espace d’animation est constitué d'une zone pour les jeux symboliques, d'assemblage, d'exercice, et d'une zone pour les jeux de règles. Les cabanes à jeux sont modulables. Cet espace est décloisonné.
- La ludothèque possède un vestiaire, avec une zone de stationnement des poussettes. Quelques casiers fermant à clés sont proposés.
- Un espace administratif
- Un espace technique pour la maintenance du fonds de jeux et jouets de tous types. Les jeux seront vérifiés et nettoyés après chaque emprunt.

L’accueil des publics est assuré par un personnel qualifié : un responsable garant du projet pédagogique et du déroulement de l’ensemble des temps d’animation, un animateur réfèrent et de deux animateurs(trices).
dimanche, 13 octobre 2019 19:44

Intégrale des quatuors de Beethoven en 8 CD

Beethoven l’imprévisible !

Il ne manque jamais de surprendre. Ainsi, alors même qu'il atteint au sublime dans la plupart de ses mouvements lents , comme la déchirante Cavatine du 13eme quatuor


, il nous en prive délibérément dans l'opus 59 no3



Un grand merci aux généreux contributeurs qui ont permis de réunir plus de 70% de la somme en moins de trois semaines!

L'objectif de 3500€ est à portée de main, jusqu’au 27 octobre, rendez-vous sur le site de financement participatif :
Vous y trouverez tous les détails du projet, avec des extraits musicaux, la façon de le soutenir*, la réduction d’impôts de 66%, ainsi que les nombreuses contreparties proposées en fonction de votre soutien.
Nous espérons que vous accepterez d'être partenaires de ce projet, sachant que c’est tout ou rien : soit nous atteignons (ou dépassons) la somme prévue, soit nous perdons tout et vous êtes remboursés de vos dons!
*Si vous préférez éviter un paiement en ligne, vous pouvez faire un chèque à l’ordre de :
Ensemble Stanislas (Projet Beethoven)
11 Grande Rue
54000 Nancy
La Bibliothèque Stanislas vient de faire l'acquisition de trois cartonnages signés Granville. Remarquables par leur polychromie, ils font partie des plus travaillés et donc des plus rares de l'artiste. Jean Ignace Isidore Gérard Grandville, connu sous le pseudonyme de Jean-Jacques Grandville, est un grand caricaturiste, illustrateur et lithographe nancéien du XIXème siècle..

Ses oeuvres, Un Autre Monde (première édition de 1844), Cent proverbes (première édition de 1845) et Voyages de Gulliver dans les contrées lointaines (troisième édition de 1852) s’ajoutent aux douze cartonnages déjà présents dans la collection de la bibliothèque.

Dans le même temps, 23 dessins et gravures de Grandville appartenant aux collections de la Bibliothèque Stanislas sont actuellement prêtés par la Ville de Nancy à la Maison Balzac à Paris pour son exposition de réouverture, Balzac et Grandville, du 26 septembre 2019 au 13 janvier 2020.

Pour découvrir les dessins numérisés appartenant aux collections des Bibliothèques de Nancy, rendez-vous sur Limédia Galeries.
Vous y trouverez tous les détails du projet, avec des extraits musicaux, la façon de le soutenir*, la réduction d’impôts de 66%, ainsi que les nombreuses contreparties proposés en fonction de votre soutien.
Nous espérons que vous accepterez d'être partenaires de ce projet, sachant que c’est tout ou rien : soit nous atteignons (ou dépassons) la somme prévue, soit nous perdons tout et vous êtes remboursés de vos dons!
*Si vous préférez éviter un paiement en ligne, vous pouvez faire un chèque à l’ordre de : Ensemble Stanislas / 11 Grande Rue / 54000 Nancy (Projet Beethoven)
On a l'habitude de regrouper ces quatuors, dont la composition s'étend sur une trentaine d'années, en trois grandes périodes: les six de l'opus 18 (1798/1800), les cinq dits "du milieu" (1806/1810), et enfin les cinq derniers quatuors plus la Grande Fugue (1825/1827). Si l'opus 18 peut être considéré comme un hommage à Haydn, on constate néanmoins que dès les premières notes du premier quatuor, tout Beethoven est déjà là, sans concessions, d'un seul bloc. S'il semble se soumettre à la tradition, c'est pour mieux la dynamiter! L'exemple le plus éclairant en est le menuet cher à Haydn, que Beethoven transforme le plus souvent en scherzo, le dépouillant de toutes ses grâces "ancien régime" à grands renforts d'accents sur les temps faibles et de rythmes syncopés, comme on peut le constater dans le scherzo du quatuor no6 :

La Ville de Nancy engage d’importants travaux de restauration, de mise en valeur et de réaménagement de la place de la Croix de Bourgogne. Ce projet a été mené dans le cadre d'une concertation avec le Conseil Citoyen et les habitants du quartier depuis 2015. Ce projet de réaménagement a pour objectif de redonner à cette place toute sa cohérence architecturale, urbaine et paysagère et d’offrir aux riverains une place de quartier sécurisée, ponctuée de lieux de repos et d’animations.

La première phase de travaux qui concernait le réaménagement du parking s'est achevée et le parking de la Croix de Bourgogne vient d'être rouvert et quelques aménagements sont en cours de finalisation. Dans le cadre de la feuille de route "Transition écologique", les emplacements de stationnement des véhicules ont été désimperméabilisés, avec la suppression de l’enrobé et l'utilisation de matériaux drainant. La voie de circulation reste en enrobé.

L'éclairage public, côté parking, est en service. Il a été modernisé et remplacé par des matériels économiques en énergie.

Les panneaux réalisés par le Conseil Citoyen sur l'histoire de la Place de la Croix de Bourgogne ont été installés.

A partir de la mi-novembre, la Ville de Nancy fera des plantations au pied des arbres.

Cette place, dense en arbres, est appelée à devenir un nouvel îlot de fraîcheur dans Nancy, dans le cadre de la feuille de route "Transition Ecologique" de la Ville de Nancy.
Le jury des longs métrages de la 42e édition du Festival du Film Italien de Villerupt sera présidé par Agnès Jaoui : actrice, réalisatrice et scénariste la plus césarisée de France. Elle a notamment reçu le César du Meilleur scénario original pour Smoking / No Smoking en 1994 et Un air de famille en 1997, celui de la Meilleure actrice dans un second rôle et du Meilleur scénario original pour On connaît la chanson en 1998, et celui du Meilleur film français de l'année et du Meilleur scénario original pour Le goût des autres en 2001. Agnès Jaoui a débuté par le théâtre en suivant les enseignements du Cours Florent avant de rejoindre la troupe de Patrice Chéreau. Elle a également été élève au Conservatoire de musique d’Enghien-les-Bains auprès du chanteur lyrique Guy Chauvet. Grâce au duo d’écriture et de comédie qu’elle forme avec JeanPierre Bacri, elle occupe une place particulière dans le cœur du public français. Une belle histoire jalonnée de coups de maître et initiée par deux œuvres emblématiques : Cuisine et dépendances, tout d’abord jouée sur scène avant d’être adaptée au cinéma sous la caméra de Philippe Muyl, et Un air de famille, pièce de théâtre devenue film avec la complicité de Cédric Klapisch. Deux œuvres fondatrices d’un style piquant et savoureux, faisant la part belle aux confrontations sociales, qui caractérisent la signature artistique des deux créateurs.
Réalisatrice (Le goût des autres, Comme une image, Place publique, etc.), scénariste mais aussi comédienne sous le regard de cinéastes tels qu’Alain Resnais (On connaît la chanson), Christophe Blanc (Une femme d’extérieur), Bruno Podalydès (Comme un avion), Carine Tardieu (Du vent dans mes mollets) ou encore Patrice Chéreau (Hôtel de France, son premier rôle), Agnès Jaoui est également chanteuse. Elle a enregistré plusieurs albums influencés par la musique orientale et latine : Cantas en 2006, Dans mon pays en 2009 et Nostalgias en 2015. Artiste plurielle, elle vient par ailleurs de signer sa première réalisation en tant que metteuse en scène d’opéra avec une adaptation de Tosca de Giacomo Puccini pour la saison 2019 d’Opéra en Plein Air.
Pour la deuxième année consécutive, le CCAM / Scène Nationale de Vandœuvre et le CCN - Ballet de Lorraine proposent un abonnement croisé, le Parcours Danse. La danse invente chaque jour de nouvelles manières de dessiner la vie et le monde à travers le mouvement. C’est ce bouillonnement créatif que nous vous invitons à découvrir à travers ce Parcours Danse qui propose notamment les dernières créations de figures majeures de la scène chorégraphique contemporaine. En choisissant quatre spectacles (2 du CCAM + 2 du CCN - Ballet de Lorraine) parmi ceux que nous avons sélectionnés, vous pénétrerez de plein pied dans un monde de gestes ciselés et d’émotions fortes. Télécharger le fichier
Un grand merci aux contributeurs qui ont déjà permis de réunir 35% de la somme en une semaine!

L'objectif de 3500€ est à portée de main

Dès maintenant et jusqu’au 27 octobre, rendez-vous sur le site de financement participatif :



Vous y trouverez tous les détails du projet, avec des extraits musicaux, la façon de le soutenir*, la réduction d’impôts de 66%, ainsi que les nombreuses contreparties proposés en fonction de votre soutien.
Nous espérons que vous accepterez d'être partenaires de ce projet, sachant que c’est tout ou rien : soit nous atteignons (ou dépassons) la somme prévue, soit nous perdons tout et vous êtes remboursés de vos dons !

*Si vous préférez éviter un paiement en ligne, vous pouvez faire un chèque à l’ordre de : Ensemble Stanislas / 11 Grande Rue / 54000 Nancy (Projet Beethoven)
vendredi, 04 octobre 2019 18:27

Réouverture du Lido

La Ville de Nancy a programmé la restauration de l'hémicycle Charles de Gaulle qui fait partie, à l'une des extrémités de la Place Carrière, de l'ensemble XVIIIe siècle inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les échafaudages, dont la pose a débuté, permettront jusqu'à fin juin 2020 de réaliser des purges de pierres pour protéger le domaine public d’éventuelles chutes et de remplacer les filets qui protègent les sculptures au sommet de l'hémicycle.

Ce chantier sera suivi par une opération d'envergure portée par la Ville de Nancy et l'État concernant la restauration des sculptures et des parements en pierre et la création d'une couverture plomb sur les chemins de ronde. Trois grands espaces sont concernés : - l’arc Est du côté de la Pépinière
- l'arc Ouest du côté de la place Malva
l - le péristyle extérieur du palais du gouvernement et ses balustres au premier étage.

Le coût total de l'opération est estimé à 5 000 000 € TTC

Cet hémicycle a été imaginé par Emmanuel Héré pour relier le palais du gouvernement aux deux derniers pavillons de la place Carrière et souligner l’ensemble d’une même colonnade. Entre les colonnes, les bustes, posés sur des consoles, semblent identiques. Ces 22 dieux, déesses et héros de la mythologie sont pourtant tous différents. Neptune, dieu de la mer, est représenté avec un trident, le dieu du feu Vulcain avec son marteau et une enclume, Pluton, dieu des Enfers, avec des clefs, une couronne et une flamme. La déesse de la guerre Minerve est armée d’un bouclier et d’une lance, pendant que Bacchus, fidèle à sa réputation de dieu de la vigne, est associé à des grappes de raisins.

Détruit pendant la Révolution, l’ensemble sculptural a été restitué au cours de la première moitié du XIXe siècle.
Page 1 sur 24
Vous souhaitez recevoir notre newsletter ? Laissez-nous votre adresse email ci-dessous.
Vous pouvez vous désabonner sur simple demande ou par le lien fourni dans chacune des newsletters reçues. Conformément au RGPD, nous vous informons que votre adresse email ne sera pas revendue.
Partagez cette page
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

Votre publicité ici

Fajet radio  NancyStan Tout trouver à Nancy

Alerte mail

Restez quotidiennement informés des nouvelles informations renseignées dans notre agenda.

Saisir votre adresse mail


Vous pourrez vous désabonner à partir de n'importe quel mail reçu en cliquant sur le lien prévu à cet effet.