AUJOURD'HUI A NANCY...
L'actualité culturelle à Nancy et ses environs

Blog d'Aujourd'hui à Nancy

Blog d'Aujourd'hui à Nancy (57)

dimanche, 24 septembre 2017 19:50

Fermeture exceptionnelle de la galerie MisKiki

Écrit par
La galerie MisKiki ferme temporairement ses portes à la fin de la semaine 24 de l'an 2017 pour réouvrir le mercredi 15 novembre 2017 à 14h00. Durant cette dernière semaine, les horaires d'ouvertures sont :
  • Mercredi 27/09 au samedi 30/09 de 14h00/18h30
  • Dimanche 1er octobre ouvert 15h00/18h00
Vous pourrez aussi retrouver un certain nombre d'articles au Magasin Printemps de Nancy en bas de l'escalator ett toujours à l'office du tourisme de Nancy.
jeudi, 21 septembre 2017 21:44

Nouveaux ateliers au CRI des lumières

Écrit par
Le CRI des Lumières propose à partir de septembre 2017 différents ateliers: Trois ateliers de recherche en photographie pour adultes dans le cadre de « l’École des Regards » à Lunéville, Malzéville et Saint-Dié-Des-Vosges (places limitées) Un atelier d'initiation et d'approfondissement à la photographie pour débutants à Lunéville (places limitées) Ateliers de recherche en photographie pour adultes Lunéville / Malzéville / Saint-Dié-des-Vosges © Mariejo Moog LUNÉVILLE Tous les samedis après-midi de 14h à 16h30 (hors vacances scolaires) au CRI des Lumières Première séance le 16 septembre 2017 MALZÉVILLE Tous les mardis soirs de 17h30 à 20h (hors vacances scolaires) à la Douëra Première séance le mardi 19 septembre 2017 SAINT-DIÉ-DES-VOSGES Les samedis (hors vacances scolaires) au Musée Pierre-Noël Première séance le samedi 21 octobre à 14h Ces ateliers permettent la découverte du procédé, de la prise de vue au laboratoire ou à la retouche numérique. Ils ouvrent l’esprit à une réflexion approfondie sur les contenus de l’image en s’attachant à mettre en perspective les clichés proposés avec un contexte élargi. La pratique favorise un regard analytique et critique : on y mesure notamment toute la relativité du «réalisme» photographique. On apprend dans ces ateliers à dévoiler sa propre créativité mais aussi à «mettre des mots» sur une image pour aider à véhiculer les idées qu’elle exprime. Renseignements et inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 08 77 91 23 Télécharger les fiches d'inscriptions sur notre site internet ici
LUNÉVILLE Tous les mardis soirs de 18h à 19h30 (hors vacances scolaires) au CRI des Lumières. Première séance le 03 octobre 2017 jusqu'à février 2018 A destination des débutants en photographie, cet atelier, développé sur deux cycles, initie à la prise en mains d'un appareil photographique et à la découverte des techniques de la photographie. Les différents paramètres de prise de vue seront abordés à travers des exercices pratiques. L'objectif de cet atelier d'initiation et d'approfondissement à la photographie est de vous aider à comprendre votre matériel, maîtriser les techniques de photographie, réfléchir la prise de vue et réaliser enfin les photographies que vous avez imaginées. Telecharger les fiches d'inscription
Jean-Pierre Coffe, l’homme aux multiples facettes, fervent défenseur du bon goût, de la cuisine française et du terroir lorrain, affectionnait particulièrement le Marché Central de Nancy. En hommage à celui qui nous a quittés en 2016, la halle centrale du marché se nommera désormais la Cour Jean-Pierre Coffe. Laurent Hénart, Maire de Nancy, Ancien Ministre, Jean-Paul Daul, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Meurthe-et-Moselle, Sylvie Petiot, Première Adjointe au Maire déléguée au développement économique, social et environnemental, et Fabrice Gwizdak, Président de la Confédération Générale de l’Alimentation en Détail de Meurthe-et-Moselle, inaugureront la Cour Jean-Pierre Coffe (1938-2016), Ambassadeur de la Gastronomie, le : Samedi 23 septembre 2017 à 11h (Rendez-vous devant l’entrée principale du Marché Central, rue Saint-Dizier) en présence de Christophe Dolbeau, compagnon de Jean-Pierre Coffe, de sa famille et de ses amis, et en partenariat avec les commerçants du Marché Central et les partenaires de la Fête de la Gastronomie. Jean-Pierre Coffe était originaire de Lunéville. Animateur de radio et de télévision, critique gastronomique, écrivain, cuisinier et comédien, il avait appris à aimer les bons produits dès son plus jeune âge, auprès de sa grand-mère Marie, cuisinière, et de son grand-père paternel, Victor, jardinier et maraîcher à Lunéville.
Le lauréat du 16e prix Livre et Droits de l’Homme de la Ville de Nancy est Kamel Daoud pour « Mes indépendances – Chroniques 2010-2016 » (Actes-Sud). Le Livre sur la Place s'est imposé dans le paysage culturel comme le premier salon de la rentrée littéraire. Ce rendez-vous entièrement gratuit est un avant-goût de l'actualité automnale des prix littéraires. Cet événement, fait de rencontres et de partage, écrira un nouveau chapitre de son histoire du 8 au 10 septembre 2017, au coeur du patrimoine XVIIIe de Nancy, classé à l'UNESCO. Nancy est une ville universitaire, jumelée et attachée par des liens solidaires avec des cités du monde entier. Elle a souvent manifesté à travers son histoire des qualités de tolérance et d’humanisme. Alors qu’il était Maire, André Rossinot avait donc souhaité valoriser l’importance des témoignages littéraires dans la défense et l’illustration des Droits de l’Homme en créant en 2002 avec Simone Veil à ses côtés, le prix "Livre et Droits de l'Homme", un prix national doté de 3 000 euros. Aujourd’hui, Laurent Hénart, Maire de Nancy, accompagne ce prix prestigieux que le président de la Métropole du Grand Nancy, André Rossinot, continue à présider. Le Jury du Prix des Droits de l'Homme de la Ville de Nancy s'est réuni sous la présidence de Vincent Monadé, Président du Centre National du Livre, Président d’honneur de la 16èmeédition du Prix Livre et Droits de l’Homme. Ancien libraire puis directeur du MOTif (Observatoire du Livre et de l’Écrit en Ile de France), à la tête du CNL depuis 2012, Vincent Mondé s’est positionné très tôt en faveur des droits des écrivains et contre leur précarisation. Vincent Monadé est également l’auteur du réjouissant «Comment faire lire les hommes de votre vie » (Payot). Il sera en dédicace sur le Livre sur la Place, sur le stand de La Taverne du Livre. Le lauréat est l’écrivain et journaliste Kamel Daoud pour Mes indépendances, chroniques 2010-2016 chez Actes Sud. Kamel Daoud vit à Oran. Il a reçu en 2016 le prix Lagardère du meilleur journaliste de l’année. Son roman Meursault, contre-enquête (Actes Sud), Goncourt du premier roman, lui a valu une consécration internationale. Sous sa plume percutante et engagée, il a érigé la chronique en exercice de style. Choisis parmi 2000 textes publiés en 6 ans dans la presse, ceux qu’il signe dans Mes indépendances interrogent, interpellent. Ils sont ceux d’un homme libre qui a mis la défense des droits de l’Homme au cœur de sa vie et de ses mots. Sous la présidence d’honneur de Vincent Monadé, président du Centre National du Livre, Le Prix Livre et Droits de l'Homme de la Ville de Nancy lui sera remis officiellement dans le cadre de la 39e édition du Livre sur la Place, le vendredi 8 septembre à 15 heures dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Nancy. Fervent partisan de la liberté d’expression, Vincent Monadé s’est engagé avec le CNL pour la cause de l’écrivaine turque Asli Erdogan emprisonnée par son gouvernement. Le Livre sur la Place s’associe à cet engagement en dédiant le Prix Livre et Droits de l’Homme 2017 à Asli Erdogan, militante des droits de l’Homme qui, après avoir été incarcérée 136 jours, attend la 4ème audience de son procès pour avoir critiqué le régime actuel de son pays. Elle risque la prison à vie. Les ouvrages en lice pour cette 16ème édition étaient : - Justine Augier, De l’ardeur (Actes Sud) - Thomas Azuelos et Simon Rochepeau, L’Homme aux bras de fer (Futuropolis) - Pietro Bartolo et Lidia Tilotta, Les larmes de sel (JC Lattès) - Geneviève Brisac, Vie de ma voisine (Grasset) - Thomas Bouvatier, Petit Manuel contre la radicalisation (PUF) - Alain Bujak et Piero Macola, Kérosène (Futuropolis) - Kamel Daoud, Mes Indépendances (Actes Sud) - Véronique Sousset, Défense légitime (La Brune au Rouergue) - Marie Treps, Maudits Mots (Tohu Bohu) Depuis 2002... 2002 : Présidente : Simone Veil / Lauréat :Patrick Declerck pour "Les Naufragés" (Éditions Plon) 2003 : Hommage à «Reporters Sans Frontières» / Lauréat : Bernard-Henri Lévy pour "Qui a tué Daniel Pearl ?" (Éditions Grasset). 2004 : Président : Professeur François Jacob de l’Académie Française, Prix Nobel de médecine / Lauréat : Marie de Hennezel pour "Le souci de l’Autre" (Éditions Robert Laffont). 2005 : Président :l’Académicien Goncourt Jorge Semprun / Lauréat : Cléa Koff pour "La mémoire des os" (Éditions Héloïse d’Ormesson). 2006 : Président : Bronislaw Geremek, historien et homme politique polonais / Lauréat : Jacques Semelin, pour "Purifier et détruire : usage politique des massacres et génocides" (Editions du Seuil). 2007 : Président : Amin Maalouf/ Lauréat : Catherine Herszberg, "Fresnes, histoires de fous" (Editions du Seuil) 2008 : Président : Luc Ferry, philosophe et écrivain / Lauréat : Frédéric Lenoir pour "Tibet, un moment de vérité" (Editions Plon) 2009 : Président : Maître Robert Badinter / Lauréat : Amin Maalouf pour "Le Dérèglement du Monde" (Editions Grasset). Une mention spéciale "Livre Jeunesse et Droits de l’Homme" est décernée à l’unanimité à la collection : Ceux qui ont dit non ! chez Actes Sud Junior. 2010 : Président : Docteur Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social et ancien ministre / Lauréat : Florence Aubenas pour "Le quai de Ouistreham" (L’Olivier) 2011 : Présidente : Simone Veil / Lauréats : Mémona Hintermann et Lutz Krusche pour "Ils ont relevé la tête" (Editions Lattès). Un prix spécial du jury a également été décerné à Marc Lavoine et Driss El Kesri pour "Toi et moi, on s’appelle par nos prénoms" (Le Papotin, livre Atypique Editions Fayard). 2012 : Président : Daniel Rondeau, écrivain et journaliste, délégué permanent de la France auprès de l’UNESCO /Lauréats : Rithy Panh et Christophe Bataille pour "L’Elimination" (Editions Grasset) 2013 : Président : Jean-Christophe Rufin, de l’Académie française / Lauréat : Antoine Sfeir pour "L’Islam contre l’Islam" (Editions Grasset) 2014 : Président : Olivier Poivre d’Arvor / Lauréats : Jean-Michel Pelt et Pierre Rabhi pour "Le Monde a t-il un sens ?" (Editions Fayard) 2015 : Président : Maryse Condé / Lauréat : Abdennour Bidar pour "Plaidoyer pour la fraternité" (Editions Albin Michel) 2016 : Président : Pascal Picq / Lauréat : Michel Eltchaninoff est le lauréat 2016 de ce Prix pour "Les Nouveaux Dissidents" (Stock)
Dans le cadre de la rénovation du Palais des Ducs de Lorraine-Musée Lorrain, la Ville de Nancy a programmé plusieurs opérations hors les murs. L'une d'entre elle, "Outings" de l’artiste Julien de Casabianca, devrait séduire les Nancéiens et les touristes tout au long de l'été. Cette commande s'inscrit également dans le projet ADN, "Art dans Nancy". La Ville de Nancy a en effet inscrit dans ses priorités du projet de Ville 2015/2020 le développement de l’Art dans la Ville et notamment la promotion du Street art avec le développement d’un parc d’installations urbaines, une programmation événementielle sur l’espace public et la valorisation et l’entretien des œuvres existantes. Elle a sollicité l'artiste français Julien de Casabianca pour mettre en place son action "Outings" à Nancy au cours de l'été 2017. Cette action s’inscrit également dans le cadre de la stratégie "hors les murs" développée autour du projet de rénovation du Palais des Ducs de Lorraine - Musée Lorrain. Lancé en 2014, "Outings" propose de sortir les œuvres du musée afin d'aller à la rencontre d'un nouveau public. L'artiste est venu à Nancy sélectionner des personnages dans les collections du Musée Lorrain. Ils s'échapperont des œuvres pour investir une vingtaine de bâtiments en centre ville, à la veille de la fermeture du musée pour travaux. Avec la complicité de Julien de Casabianca, la Ville de Nancy offrira ainsi à ces œuvres une vie nouvelle dans un contexte urbain. Les personnages iront à la rencontre d’autres publics pour leur faire découvrir l’art à travers l’émotion, la beauté, l’appropriation et la compréhension du processus créatif. En France, le projet a déjà été développé en lien avec les musées des Beaux-arts de Lyon, Dijon, Angers, Bordeaux, ainsi qu’au Musée d’Orsay et au Louvre. Dans la région Grand Est, l’artiste a travaillé avec le Musée Pierre Noël de Saint-Dié. Julien De Casabianca a exporté sa démarche dans le monde entier. Les collages seront enlevés à la fin du mois de septembre. La Ville de Nancy a travaillé avec l'artiste et l'architecte des bâtiments de France pour sélectionner une vingtaine de bâtiments municipaux accueillant un personnage : - restaurant municipal : 10 - 12 rue Pierre Fourier, - auditorium, Parc de la Pépinière - Gymnase Jacquet, Parc de la Pépinière - école maternelle Roberty : 13 - 15 rue des Etats, - Ecole Braconnot, 12 rue Braconnot - Porte Héré - Marché central - place Charles III, - Opéra national de Lorraine : 4 place Stanislas - 1 rue Sainte Catherine, - Théâtre de la Manufacture & espace Manufacture (Médiathèque, Pôle image, Théâtre, Bât. Administratifs) - Palais des Ducs de Lorraine - Musée Lorrain: 64 - 66 - 70 Grande Rue, - Annexe Palais des Ducs de Lorraine - Musée Lorrain : 16 - 18 rue des Cordeliers, - Musée des Beaux-arts : 3 place Stanislas, - Archives municipales : 3 rue Henri Bazin, - Ensemble Poirel : 3 rue Poirel - 4, rue Chanzy, - MJC Lillebonne et gymnase : 14 rue du Cheval Blanc / rue de la Source. Les formats des collages seront les suivants : - 15 x 180cm (taille humaine) - 3 x 250 cm - 2 x 350 Un parcours a été réalisé à destination des Nancéiens et des touristes pour retrouver l’ensemble des œuvres dans le centre ville de Nancy pendant tout l'été. Ce parcours est détaillé dans le nouveau dépliant « ADN – Art dans Nancy » qui sera notamment disponible lors de l’inauguration et dans tous les lieux socio-culturels de la Ville. Un panneau d'information avec un plan est installé à l'accueil du Palais des Ducs de Lorraine.
Le Livre sur la Place s'est imposé dans le paysage culturel comme le premier salon de la rentrée littéraire. La Ville de Nancy fêtera l'an prochain son 40e anniversaire. Cet événement, fait de rencontres et de partage, écrira un nouveau chapitre de son histoire du vendredi 8 au dimanche 10 septembre 2017, au coeur du patrimoine XVIIIe de Nancy, classé à l'UNESCO. Ce rendez-vous entièrement gratuit est un avant-goût de l'actualité automnale des prix littéraires. Le public ne s'y trompe pas puisque plus de 185 000 personnes ont fréquenté ses allées l'an passé à la rencontre de 700 auteurs... Depuis l'an passé, le Livre sur la Place s'est associé à Groupama pour lancer le "Prix Stanislas" récompensant l'auteur du meilleur premier roman de la rentrée littéraire. Après Serge Joncour, Daniel Picouly préside cette année le jury. Ce jury est constitué de journalistes et critiques littéraires et de collaborateurs Groupama : Valérie Susset (Est Républicain), Sarah Polacci (France Bleu), Baptiste Liger (Express,Lire, Teknikart), Pierre Vavasseur (Le Parisien) et cinq jurés Groupama. Il s'est réuni autour de Daniel Picouly le vendredi 30 juin 2017 à la Brasserie l'Excelsior à Nancy afin d'établir une première sélection de romans : - Olivier EL KHOURY, Surface de réparation (Noir sur Blanc) - Paul-Bernard MORACCHINI, La fuite (Bûchet Chastel) - Jean-Baptiste ANDREA, Ma Reine (L’Iconoclaste) - David LOPEZ, Fief (Seuil) - Cyril DION, Imago (Actes Sud) - Sébastien SPITZER, Ces rêves qu’on piétine (L’Observatoire) - Emmanuel BRAULT, Les peaux rouges (Grasset) - Victor POUCHET, Pourquoi les oiseaux meurent (Finitude) - Pascale LECOSSE, Mademoiselle, à la folie ! (La Martinière) - Thomas FLAHAUT, Ostwald (L’Olivier) Doté de 3 000 €, ce prix a à cœur d’assurer la mise en lumière de son lauréat à travers une diffusion dans toutes les agences du Grand Est, encourageant ainsi sa pérennité au-delà de la rentrée.
Engagez-vous ! Prenez le temps de sauver des vies. Partagez votre pouvoir. Pour savoir où donner en collecte mobile rendez-vous sur dondesang.efs.sante.fr Don du sang de Nancy : 85/87 boulevard Lobau / du lundi au vendredi : 8h -19 h et du samedi : 8h -17h Prochain don du sang à Essey : le lundi 28 août 2017 de 16h à 19h30 salle Maringer.
LE CCN - BALLET DE LORRAINE PROPOSE EXCEPTIONNELLEMENT UN TARIF REDUIT POUR TOUS POUR DECOUVRIR LES PLAISIRS DE LA DECOUVERTE A l’OPERA NATIONAL DE LORRAINE Le Samedi 1er juillet 2017 de 14H30 à 17H30, le CCN - Ballet de Lorraine donne rendez-vous au public - amateurs de culture, de danse et curieux – et s’installe dans les locaux de l’Office de Tourisme. L’équipe sera présente pour faire découvrir le dernier programme de la saison Les plaisirs de la découverte à l’Opéra national de Lorraine, du 26 juin au 2 juillet 2017 et propose de bénéficier exceptionnellement du tarif réduit pour tout achat de billets effectué à ce moment là ; L'occasion de découvrir ou redécouvrir l’une des compagnies chorégraphiques contemporaines de création et de répertoire les plus importantes d’Europe, présentant des œuvres marquantes de chorégraphes majeurs partout dans le monde. Le programme Les Plaisirs de la découverte propose de s’engouffrer dans l’infini des possibilités de l’acte créatif au cours d’une soirée partagée par Rachid Ouramdane et le duo Petter Jacobsson et Thomas Caley. Si le premier n’hésite pas à brouiller les frontières entre création et transmission par sa collaboration avec tous types de groupes et d’individus, les seconds ne cessent de questionner les dimensions de l’acte performatif. Dans leur nouvelle pièce, ils font évoluer les danseurs sur un plateau aux éléments constitutifs transparents, où ils se retrouvent à la fois indépendants et liés les uns aux autres au fil de leurs actions. Quantà RachidOuramdane, ilpoursuit sonexploration chorégraphiquefaite devertiges visuels pourdes grandsgroupes ettente, autravers d’unfoisonnement hétérogèned’actions, derefléter la logique de notre cohésion sociale : notre capacité à composer avec toutes nos différences. CE SAMEDI 1er JUILLET 2017 A L’OFFICE DE TOURISME DE NANCY PLACE STANISLAS DE 14h30 A 17 H30 UNIQUEMENT BILLET A L'UNITE 24 euros au lieu de 35 euros (1ère catégorie) 18 euros au lieu de 24 euros (2ème catégorie) 12 euros au lieu de 17 euros (3ème catégorie)
Le Livre sur la Place s'est imposé dans le paysage culturel comme le premier salon de la rentrée littéraire. La Ville de Nancy fêtera l'an prochain son 40e anniversaire. Cet événement, fait de rencontres et de partage, écrira un nouveau chapitre de son histoire du vendredi 8 au dimanche 10 septembre 2017, au coeur du patrimoine XVIIIe de Nancy, classé à l'UNESCO. Ce rendez-vous entièrement gratuit est un avant-goût de l'actualité automnale des prix littéraires. Le public ne s'y trompe pas puisque plus de 185 000 personnes ont fréquenté ses allées l'an passé à la rencontre de 700 auteurs... Depuis l'an passé, le Livre sur la Place s'est associé à Groupama pour lancer le "Prix Stanislas" récompensant l'auteur du meilleur premier roman de la rentrée littéraire. Après Serge Joncour, Daniel Picouly préside cette année le jury. Le jury autour de Daniel Picouly est constitué de journalistes et critiques littéraires et de collaborateurs Groupama : Valérie Susset (Est Républicain), Sarah Polacci (France Bleu), Baptiste Liger (Express,Lire, Teknikart), Pierre Vavasseur (Le Parisien) et cinq jurés Groupama. Il se réunira le: Vendredi 30 juin 2017 à 12h à la Brasserie l'Excelsior, 50 rue Stanislas à Nancy afin d'établir une première sélection de romans. Doté de 3 000 €, ce prix a à cœur d’assurer la mise en lumière de son lauréat à travers une diffusion dans toutes les agences du Grand Est, encourageant ainsi sa pérennité au-delà de la rentrée.
Emblèmatique du jardin botanique, la chapelle Sainte-Valérie ouvre ses portes au public après deux ans de rénovation. Inaugurée lundi 26 juin dernier, elle est maintenant accessible gratuitement aux visiteurs pendant les horaires d’ouverture du jardin. Edifiée par le baron Seillère, propriétaire du Château du Montet de 1868 à 1888, elle devint un lieu de pèlerinage pour les enfants rachitiques. La guerre fit cesser cet usage. Jamais ouverte au public depuis l’existence du jardin botanique, ce monument a été entièrement rénové, entre 2015 et 2017 : toiture restaurée, apport d’électricité, murs intérieurs crépis à l’ancienne, etc. pour devenir un espace d’expositions temporaires artistiques et botaniques. Pour la saison estivale, elle accueille une exposition photos sur les plantes de montagne et les changements climatiques, clichés réalisés par Philippe Chauvet.
Page 1 sur 6
Partagez cette page
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

Votre publicité ici

Fajet radio  NancyStan Tout trouver à Nancy

Alerte mail

Restez quotidiennement informés des nouvelles informations renseignées dans notre agenda.

Saisir votre adresse mail