AUJOURD'HUI A NANCY...
L'actualité culturelle à Nancy et ses environs

Le blog, c'est quoi ?

Blog d'Aujourd'hui à Nancy

Blog d'Aujourd'hui à Nancy (138)

mercredi, 08 août 2018 20:02

Les trésors de Saint Nicolas

Écrit par
La ville de Nancy en partenariat avec les Vitrines de Nancy organise la « grande collecte du saloir » afin de recueillir de précieux témoignages de notre mémoire Nancéienne !

On a tous dans un tiroir oublié quelques clichés, images, films, objets, qui racontent notre Saint Nicolas ! Ces souvenirs marquent notre mémoire collective et l’incroyable engouement de toute notre ville autour des fêtes de Saint Nicolas !

Si vous souhaitez participer à cette collecte ( don ou prêt), merci de faire parvenir vos souvenirs aux Vitrines de Nancy, Office du Commerce place André Maginot.
Vous pouvez aussi nous contacter par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et tel au 03 83 32 10 55.
Vos objets et images seront ainsi répertoriés et numérisés par les services de la ville de Nancy !
Le centre d’art contemporain – la synagogue de Delme est heureux d’annoncer la nomination de Benoît Lamy de La Chapelle à la direction du centre d’art. Il succède à Marie Cozette, qui quitte ses fonctions à Delme pour la direction du CRAC Occitanie à Sète. Benoît Lamy de La Chapelle prendra son poste le 1er octobre 2018. Benoît Lamy de La Chapelle est critique d’art et commissaire d’exposition. Après des études d’histoire de l’art à Paris IV-Sorbonne et une formation au commissariat d’exposition à Paris I - Panthéon-Sorbonne, il a travaillé au WIELS à Bruxelles, au FRAC Champagne-Ardenne à Reims et au Musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun. Dernièrement, il a dirigé la programmation d’In extenso - lieu d’art contemporain, à Clermont-Ferrand où il était également directeur éditorial de La belle revue, revue d’art contemporain en Centre France - Auvergne - Rhône-Alpes. Il était également membre de l’association &NBSP en charge de la programmation de l’espace d’art contemporain municipal La Tôlerie à Clermont-Ferrand. Il est membre de l’Association internationale des critiques d’art. La présidente du centre d’art Catherine Jacquat se réjouit de cette nomination à l’issue d’un processus de recrutement et d’un jury qui s’est tenu le 10 juillet dernier, en présence de représentants des partenaires du centre d’art et du conseil d’administration.
La Ville de Nancy reçoit chaque été des étudiants de ses villes jumelées dans les services municipaux pour un stage qui leur permet de perfectionner leur connaissance de la langue française. Ils découvrent ainsi à la fois leur ville jumelée, un autre mode de vie et une autre culture, et appréhendent le fonctionnement de nos institutions, notamment celui d'une ville française. Elle se prépare à accueillir 18 étudiants du lundi 6 au vendredi 31 août 2018 :

Quatre étudiants de Karlsruhe : Felix Glombitza, Zoe Mayer, Sina Ulbricht, Lena Wagner
Trois étudiants de Padoue : Luisa Gibelli, Eleonora Nicoletto, Francesca de Marco
Deux étudiants de Newcastle : Eleanor Clark, Sarah Goode
Deux étudiants de Cincinnati : Constanza Gamardo, Christopher Strohofer
Un étudiant de Kanazawa : Nazuki Sato
Deux étudiants de Lublin : Magdalena Fraczek, Marta Sidoruk
Deux étudiants de Krasnodar, ville nouvellement jumelée à Nancy : Siuzanna Astvatsaturian, Tatiana Legkova
Elle accueille également deux de Timisoara (Ville jumelée à Karlsruhe) : Lucia Botnari, Antonia-Raluca Neicu Voicu
En retour, 14 étudiants nancéiens seront accueillis dans nos villes jumelées : quatre à Karlsruhe, quatre à Padoue, deux à Lublin, deux à Newcastle et deux à Kanazawa. La Ville de Karlsruhe intégrera également deux étudiants de Lublin dans ce dispositif.

LE PROGRAMME

Les étudiants seront répartis dans les services de la Ville de Nancy. Ils se retrouveront lors de temps forts et notamment :

- Lundi 6 août à 14h30 : les étudiants seront accueillis en mairie salle Mienville par Jean-Michel Berlemont, Adjoint au Maire de Nancy délégué aux Relations internationales, européennes et transfrontalières, et Danièle Noël, conseillère municipale déléguée à l’Europe. Présentation du programme du séjour, démarches administratives, échanges et verre de l'amitié.

- Mardi 7 août à 11h45 : photo de groupe Place Stanislas

- Mercredi 8 août, jeudi 16 août, mercredi 22 août, mardi 28 août de 13h30 à 16h : préparation d'un spectacle salle Mienville
- Mercredi 29 août de 13h30 à 16h : répétition générale du spectacle dans le Grand salon de l'Hôtel de Ville avant la soirée de clôture à 18h30.
Le reste du temps, ces stagiaires internationaux feront des sorties culturelles, sportives ou touristiques.
Chaque année, pendant plus d’un mois, toute la ville de Nancy vibre autour des Fêtes de Saint Nicolas. Une fanfare unique compte parmi les acteurs de cet événement festif : "La fanfare des enfants du boucher". Cet orchestre participatif a été créé début 2016. Sa mission ? Faire vivre autrement la légende de Saint Nicolas avec un nouveau répertoire chaque année et fêter en musique le patron des Lorrains. Les musiciens de la Fanfare des enfants du boucher ont ainsi joué devant des milliers de spectateurs place Stanislas, en attendant le grand défilé du Week-end de Saint Nicolas en 2016 et 2017, où ils étaient suspendus à la façade de l’Opéra national de Lorraine !

Cette année, le répertoire de la Fanfare des Enfants du Boucher s’inspire de l'univers des Yōkai. Mais comment invoquer ces esprits malins et farceurs sans taiko, le tambour japonais traditionnel ? Qu'à cela ne tienne : la troupe va en fabriquer à la mode lorraine, à partir de fûts similaires au tonneau dans lequel saint Nicolas a retrouvé les enfants.

Dans un esprit participatif, elle propose aux Nancéiens de participer à cette nouvelle aventure, pour faire les tambours, faire du tambour et vivre de l'intérieur ce fabuleux projet. A partir du célèbre tonneau où Saint-Nicolas a retrouvé les enfants : démontage, ponçage, assemblage, tension et cloutage de peaux, construction et décoration des supports... sont au programme de cet atelier animé par Julien Toussaint, musicien percussionniste et bricoleur d’instruments. Il est le créateur de L’antre sonore.

Les ateliers se dérouleront sur trois week-ends, les samedi 8 et dimanche 9 septembre, samedi 22 et dimanche 23 septembre et dimanche 30 septembre de 10h à 17h dans la Halle B du site des brasseries de Maxéville, en partenariat avec l’association L’Orrery qui apportera son savoir-faire technique et logistique.

La Saint Nicolas de Nancy résonne bien au-delà des murs de la ville : les tonneaux qui serviront à la fabrication des futurs tambours Taiko sont offerts par les vignerons du Toulois.
Cet atelier est mis en place en partenariat avec la Ville de Nancy, les MJC de Nancy, L’autre canal, L’antre sonore, L’Orrery et les vignerons du Toulois.

Information et inscription :
Julien Toussaint au 06 63 24 72 03 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adhésion à l’association L’Orrerry - Tarif : 20 € pour l’ensemble des journées atelier
A partir de 14 ans.

Grand concert place Stanislas
Week-end de Saint Nicolas les samedi 1er et dimanche 2 décembre 2018
Concert de la Fanfare des Enfants du Boucher, samedi 1er décembre place Stanislas, en attendant l'arrivée du défilé...

Ce projet est porté par la Ville de Nancy - Culture à Nancy, l'ULMJC (Union locale des MJC de Nancy) et L’Autre Canal-Scène de Musiques Actuelles de Nancy en collaboration avec l’EMAN (École des musiques actuelles de Nancy), le Conservatoire régional du Grand Nancy, la MAI (Music Academy International), les écoles de musique municipales et les associations de l’agglomération.
La Ville de Nancy est jumelée depuis 1973 à la Ville de Kanazawa au Japon. Située à 2h30 de Tokyo en shinkansen, pôle d'excellence artisanal et artistique, Kanazawa est riche en patrimoine culturel, culinaire, naturel et paysager.

Dans le cadre du 45e anniversaire de ces échanges internationaux, Nancy sera représentée par le groupe de jazz nancéien "Shootin' Chestnuts" au festival "Kanazawa Jazz Street". Le groupe nancéien donnera deux concerts, les samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018. Il sera également en tournée à Tokyo, Osaka et Kyoto.

"Kanazawa Jazz Street" ouvre sa scène à des musiciens professionnels ou amateurs et propose plus 150 concerts payants ou gratuits dans différents endroits de Kanazawa pendant trois jours, en plein air ou en salle, pour un large public. Cet événement célèbre cette année sa 10e édition.

La Ville de Nancy a consulté les groupes de Jazz susceptibles de se produire à Kanasawa. Ce groupe a été sélectionné parmi les trois candidats nancéiens par l'organisateur du festival. Composé d'Alexandre Ambroziak à la batterie, Mathieu Ambroziak à la basse électrique et pédales d'effets, Christophe Castel au saxophone ténor et Nicolas Arnoult au Wurlitzer et pédales d'effets, "Shootin' Chestnuts" crée un son électrique mêlant rock, improvisation et musiques traditionnelles.

La Ville de Nancy encourage de plus en plus la participation d'artistes nancéiens aux festivals ayant pour théâtre nos villes jumelées. Elle soutient la participation de "Shootin' Chestnuts" au festival de Kanazawa au travers d'une subvention de 2000 € pour l'achat des billets d'avions des musiciens.

https://www.nicolasarnoult.com/bands-of-gypsys/shootin-chestnuts/
dimanche, 22 juillet 2018 09:00

Fermeture annuelle du centre André Malraux

Écrit par
LE centre André Malraux nouys informe de sa fermeture annuelle di 21 juillet au 19 Aout inclus.
LA réouverture du cetre est programmée au 20 Août à 14h00
Kouamé, 20 ans, est le lauréat de ce 17e "Prix Livre et Droits de l’Homme de la Ville de Nancy" pour Revenu des ténèbres (XO).

Le Livre sur la Place est organisé par la Ville de Nancy et l’association de libraires Lire à Nancy. Il vivra sa 40ème édition du vendredi 7 au dimanche 9 septembre 2018 et sera exceptionnellement présidé par les Académiciens Goncourt et leur président Bernard Pivot.

Cet événement, au cours duquel sont remis plusieurs prix, s'est imposé dans le paysage culturel comme le premier salon de la rentrée littéraire. Ce rendez-vous entièrement gratuit est chaque année un avant-goût de l'actualité automnale des prix littéraires...

Alors qu’il était Maire, André Rossinot avait souhaité valoriser l’importance des témoignages littéraires dans la défense et l’illustration des Droits de l’Homme en créant en 2002 avec Simone Veil à ses côtés, le Prix "Livre et Droits de l'Homme de la Ville de Nancy", un prix national doté de 3 000 euros. Aujourd’hui, Laurent Hénart, Maire de Nancy, accompagne ce prix prestigieux que le président de la Métropole du Grand Nancy, André Rossinot, continue à présider.

Le Jury du Prix des Droits de l'Homme de la Ville de Nancy s'est réuni aujourd'hui, sous la présidence d’honneur du professeur Axel Kahn, grand scientifique, passionné de réflexion éthique, médecin généticien, essayiste, esprit libre toujours empreint de raison et de tolérance.

L' exode terrifiant et solitaire de Kouamé, sa furieuse envie de vivre et de témoigner pour tous les migrants, ont conduit le jury du "Prix Livre et Droits de l'Homme de la Ville de Nancy" à couronner très largement ce texte écrit avec la collaboration de Lionel Duroy.

Dans un récit exceptionnel et bouleversant, Kouamé conte la fuite de son pays à 14 ans après le choc épouvantable de voir ses parents assassinés sous ses yeux, la crainte que les tueurs ne le retrouvent, l’enfer du désert, le cynisme des passeurs, la violence des camps de réfugiés, la traversée de la Méditerranée sur un canot bondé. Kouamé mettra quatre ans, en passant par la Lybie, l’Algérie et le Maroc, à rejoindre la France où il vit actuellement.

Ce prix lui sera remis officiellement dans le cadre du Livre sur la Place le vendredi 7 septembre 2018 à 16h, dans les grands salons de l'Hôtel de Ville de Nancy, au coeur du patrimoine XVIIIe de Nancy, classé à l'UNESCO.

Les autres ouvrages en lice pour cette 17ème édition étaient :
- Florence Burgat, Être le Bien d’un autre (Payot Rivages)
- Patrick Communal avec Masonah Ali Zada, La petite reine de Kaboul (L’Atelier)
- Jean-François Corty et Dominique Chivot, La France qui accueille (L’Atelier)
- Isabelle Coutant, Les migrants en bas de chez soi (Seuil)
- Marie-France Etchegoin, J’apprends le français (JC Lattès)
- Raphaël Pitti, Va où l’humanité te porte (Tallandier)
- Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsk, La voie de ceux qui crient (Albin Michel)
- Thomas Snegaroff, Little Rock, 1957 (Tallandier)
- Emilie de Turckheim, Le Prince à la petite tasse (Calmann-Lévy)


Depuis 2002...
2002 : Présidente : Simone Veil / Lauréat :Patrick Declerck pour "Les Naufragés" (Éditions Plon)
2003 : Hommage à «Reporters Sans Frontières» / Lauréat : Bernard-Henri Lévy pour "Qui a tué Daniel Pearl ?" (Éditions Grasset).
2004 : Président : Professeur François Jacob de l’Académie Française, Prix Nobel de médecine / Lauréat : Marie de Hennezel pour "Le souci de l’Autre" (Éditions Robert Laffont).
2005 : Président :l’Académicien Goncourt Jorge Semprun / Lauréat : Cléa Koff pour "La mémoire des os" (Éditions Héloïse d’Ormesson).
2006 : Président : Bronislaw Geremek, historien et homme politique polonais / Lauréat : Jacques Semelin, pour "Purifier et détruire : usage politique des massacres et génocides" (Editions du Seuil).
2007 : Président : Amin Maalouf/ Lauréat : Catherine Herszberg, "Fresnes, histoires de fous" (Editions du Seuil)
2008 : Président : Luc Ferry, philosophe et écrivain / Lauréat : Frédéric Lenoir pour "Tibet, un moment de vérité" (Editions Plon)
2009 : Président : Maître Robert Badinter / Lauréat : Amin Maalouf pour "Le Dérèglement du Monde" (Editions Grasset). Une mention spéciale "Livre Jeunesse et Droits de l’Homme" est décernée à l’unanimité à la collection : Ceux qui ont dit non ! chez Actes Sud Junior.
2010 : Président : Docteur Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social et ancien ministre / Lauréat : Florence Aubenas pour "Le quai de Ouistreham" (L’Olivier)
2011 : Présidente : Simone Veil / Lauréats : Mémona Hintermann et Lutz Krusche pour "Ils ont relevé la tête" (Editions Lattès).
Un prix spécial du jury a également été décerné à Marc Lavoine et Driss El Kesri pour "Toi et moi, on s’appelle par nos prénoms" (Le Papotin, livre Atypique Editions Fayard).
2012 : Président : Daniel Rondeau, écrivain et journaliste, délégué permanent de la France auprès de l’UNESCO /Lauréats : Rithy Panh et Christophe Bataille pour "L’Elimination" (Editions Grasset)
2013 : Président : Jean-Christophe Rufin, de l’Académie française / Lauréat : Antoine Sfeir pour "L’Islam contre l’Islam" (Editions Grasset)
2014 : Président : Olivier Poivre d’Arvor / Lauréats : Jean-Michel Pelt et Pierre Rabhi pour "Le Monde a t-il un sens ?" (Editions Fayard)
2015 : Président : Maryse Condé / Lauréat : Abdennour Bidar pour "Plaidoyer pour la fraternité" (Editions Albin Michel)
2016 : Président : Pascal Picq / Lauréat : Michel Eltchaninoff pour "Les Nouveaux Dissidents" (Stock)
2017 : Président : Vincent Monadé / Lauréat : Kamel Daoud, Mes Indépendances (Actes Sud)
lundi, 09 juillet 2018 18:31

Nouveau parc thermal de Nancy

Écrit par
Le Grand Nancy a dévolié aujourd'hui la vidéo du nouveau projet Nancy Thermal, qui portera désormais le nom de Grand Nancy Thermal.
En tant qu'ancien élève du lycée Chopin, et ayant un réel attachement à ce quartier, je ne pouvais pas ne pas vous faire partager ce projet....
lundi, 02 juillet 2018 18:42

Jeu Playmobil® et botanique !

Écrit par
Le jardin botanique proposera, pendant les journées du patrimoine les 15 et 16 septembre, une exposition « Playmobil® et plantes cultivées ». En attendant, nous vous invitons à poster sur la page Facebook du jardin botanique des photos de Playmobil mis en scène avec des végétaux. Les plus belles photos seront récompensées ! (entrées gratuites dans les serres du jardin botanique (5€) et pass Museo (25 €)). Faites preuve d’imagination et de créativité !
Merci de poster vos photos avec le #PlaymobilPlantes
Jusqu’au 9 septembre 2018.

(Ce jeu n’est pas sponsorisé, contrôlé ou approuvé par Geobra Brandstätter ou ses filiales.)
Sources
L’Ecole de Nancy nous a légué un exceptionnel héritage. Maison emblématique de l’Art nouveau nancéien, œuvre de l’architecte Henri Sauvage construite pour l’artiste Louis Majorelle, classée Monument Historique, la Villa Majorelle est aujourd’hui propriété de la Ville de Nancy. Elle a fait l’objet de travaux de rénovation extérieure en 2016 et 2017. Une grande campagne de rénovation intérieure va suivre dans les prochains mois.

La Ville de Nancy a en effet inscrit la restauration de la Villa Majorelle, et plus largement la mise en valeur de l’École de Nancy, au cœur de son projet de Ville 2014-2020, avec un plan d’action dédié aux trois grands registres de l’Ecole de Nancy : le savoir-faire végétal, les arts décoratifs et l’architecture.

Les travaux de restauration de la Villa Majorelle de 2016 et 2017 ont permis de redonner à cet édifice emblématique sa polychromie et son aspect d’origine. Les couronnements des cheminées en grès d’Alexandre Bigot ont été réinstallés. La réfection globale de l’extérieur a également concerné l’ensemble des façades, les charpentes, la toiture et le grand balcon de l’atelier de Louis Majorelle.

Laurent Hénart, Maire de Nancy, et le comité scientifique ont dévoilé ce matin le projet de réhabilitation de l’intérieur de la Villa Majorelle, "Dans une première phase, nous allons entreprendre les travaux les plus massifs, ce qui nous oblige à fermer la Villa Majorelle dès aujourd'hui, jusqu'à fin décembre 2019. Des petites restaurations interviendront ensuite dans une deuxième temps, entre 2020 et 2021, voire 2022, alors que la Villa sera accessible au public. La Ville de Nancy souhaite d'ailleurs ouvrir la Villa Majorelle au public sur de plus grandes plages horaires après cette rénovation", a expliqué Laurent Hénart. "Le projet de rénovation de la Villa Majorelle a été validé politiquement en 2014. Cela montre le temps nécessaire pour faire éclore une restauration de cette importance."

Ce chantier concernera non seulement la restauration, mais également la remise en situation du mobilier dans son cadre d'origine pour faire de ce lieu Art nouveau une maison unique, témoin du lien très fort qui unissait sans distinction tous les arts.

Une opération de mécénat autour de la restauration de la Villa Majorelle a été officiellement lancée à cette occasion.
Laurent Hénart a signé une convention de mécénat avec Sophie Lacogne, Directrice de Duval Développement Est, premier mécène de la restauration intérieure de la Villa Majorelle et mécène de l'opération d'acquisition de la Lance de Cutry.
"Cette restauration représente un investissement important pour la Ville de Nancy : 2,8 millions d'euros HT, avec le concours de l'Etat", souligne Laurent Hénart. "La Région a été sollicitée au travers du dernier contrat métropolitain. Nous lançons également une opération de mécénat autour de la Villa Majorelle et j'ai le plaisir de signer aujourd'hui une convention pluriannuelle avec notre premier mécène, le groupe Duval, qui nous a également accompagnés sur l'acquisition de la lance de Cutry pour le Palais des Ducs de Lorraine."
Page 1 sur 14
Vous souhaitez recevoir notre newsletter ? Laissez-nous votre adresse email ci-dessous.
Vous pouvez vous désabonner sur simple demande ou par le lien fourni dans chacune des newsletters reçues
La newsletter "professionnelle" est à destination des organisateurs d'événements.
Partagez cette page
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

Votre publicité ici

Fajet radio  NancyStan Tout trouver à Nancy

Alerte mail

Restez quotidiennement informés des nouvelles informations renseignées dans notre agenda.

Saisir votre adresse mail


Vous pourrez vous désabonner à partir de n'importe quel mail reçu en cliquant sur le lien prévu à cet effet.