AUJOURD'HUI A NANCY...
L'actualité culturelle à Nancy et ses environs

vendredi, 28 août 2020 18:36

le Prix Stanislas - Meilleur premier roman de la rentrée littéraire remis à Laurent Petitmangin

Écrit par
Le Livre sur la Place, organisé par la Ville de Nancy et l’association de libraires Lire à Nancy, s'est imposé dans le paysage culturel comme le premier salon de la rentrée littéraire. Ce rendez-vous entièrement gratuit est un avant-goût de l'actualité automnale des prix littéraires. La 42 ème édition se tiendra sur dix jours, du vendredi 11 septembre au dimanche 20 septembre 2020, sous une forme inédite en raison de la crise sanitaire. Elle sera placée sous la présidence de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016.

Pour la cinquième année, Le Livre sur la Place s'associe à Groupama pour remettre le "Prix Stanislas" récompensant le meilleur premier roman de la rentrée littéraire. Ce prix a pour vocation de mettre en lumière un premier roman au cœur d’une rentrée littéraire qui rend la visibilité des primo-romanciers chaque année plus ardue !

Autour de l'Académicien français Jean-Christophe Rufin, le jury du prix Stanislas est composé de cinq membres professionnels : Baptiste Liger (Lire), Daniel Picouly (France Ô), Sarah Polacci (France Bleu Lorraine), Valérie Susset (L’Est Républicain), Pierre Vavasseur (Le Parisien) ainsi que de cinq membres de Groupama sélectionnés sur lettre de motivation.

Mathieu Klein, Maire de Nancy,, Président de la Métropole du Grand Nancy, François Schmitt, Président de Groupama Grand Est, Bertrand Masson, Adjoint au Maire,
délégué à la culture, au patrimoine, aux métiers d’art et aux grands événements, Marie-Madeleine Rigopoulos, Commissaire générale du Livre sur la Place, Jean-Christophe Rufin de l’Académie française, Président du jury, et les membres du jury vous convient à la remise du Prix Stanislas à Laurent Petitmangin pour Ce qu'il faut de nuit (La Manufacture de Livres), le Samedi 12 septembre 2020 à 10h30 à l'Hôtel de Ville de Nancy.

Laurent Petitmangin est né en 1965 en Lorraine au sein d’une famille de cheminots. Il a passé ses vingt premières années à Metz, puis a quitté sa ville natale pour poursuivre des études supérieures à Lyon. Il est rentré chez Air France, société pour laquelle il travaille encore aujourd’hui. Grand lecteur, il écrit depuis une dizaine d’années. Ce qu’il faut de nuit est son premier roman.

Ce livre relate l'histoire d'un père qui élève seul ses deux fils. Les années passent et les enfants grandissent. Ils choisissent ce qui a de l'importance à leurs yeux, ce qu'ils sont en train de devenir. Ils agissent comme des hommes. Et pourtant, ce ne sont encore que des gosses. C'est une histoire de famille et de convictions, de choix et de sentiments ébranlés, une plongée dans le coeur de trois hommes. Un premier roman déjà en cours de traduction dans quatre langues en Allemagne, Italie, Pays-Bas et Angleterre... Il est considéré comme une véritable révélation.

Accès réservés aux professionnels (journalistes) Doté de 3 000 €, le Prix Stanislas assure la mise en lumière de son lauréat à travers une diffusion dans toutes les agences Groupama du Grand Est, encourageant ainsi sa pérennité au-delà de la rentrée.Groupama achète 500 exemplaires du roman du lauréat.

L'historique du prix
  • 2016 - Président : Serge Joncour / Lauréate : Élodie Llorca pour La correction (Rivages)
  • 2017 - Président : Daniel Picouly / Lauréat : Sébastien Spitzer pour Ces rêves qu’on piétine (L’Observatoire)
  • 2018 - Présidente : Leïla Slimani / Lauréate : Estelle-Sarah Bulle pour Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi)
  • 2019 - Présidente : Tatiana de Rosnay / Lauréate : Victoria Mas pour Le bal des folles (Albin Michel)

Entrée pour la remise du prix accessible sur réservation. Billetterie gratuite donnant également accès à la rencontre avec Jean-Christophe Rufin et Olivier Weber.

A 11 h, deuxième partie : Conversation : L'envers du décor
Du sud de la France au bord de la Caspienne, entre mafia locale et petits arrangements avec la loi, ou quand le roman noir décrypte le monde et ses coulisses.
Avec Jean-Christophe Rufin : Le flambeur de la Caspienne (Flammarion) et Olivier Weber : L'Arrière pays (Calmann-Lévy)
Débat animé par Pascal Salciarini, responsable région L'Est Républicain
Lu 59 fois
Vous souhaitez recevoir notre newsletter ? Laissez-nous votre adresse email ci-dessous.
Vous pouvez vous désabonner sur simple demande ou par le lien fourni dans chacune des newsletters reçues. Conformément au RGPD, nous vous informons que votre adresse email ne sera pas revendue.
Partagez cette page
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

Votre publicité ici

Fajet radio  NancyStan Tout trouver à Nancy

Alerte mail

Restez quotidiennement informés des nouvelles informations renseignées dans notre agenda.

Saisir votre adresse mail


Vous pourrez vous désabonner à partir de n'importe quel mail reçu en cliquant sur le lien prévu à cet effet.